lundi 9 septembre 2019

Balade aux portes de la Gaspésie

Vue de la mer, à marée haute, à partir de l'Auberge du Grand Fleuve, Métis-sur-Mer

La Gaspésie, territoire péninsulaire du sud-est du Québec d’une superficie de 30 000 km2 avec une population de 80 000 personnes, a comme porte d’entrée le joli village de Sainte-Flavie. Pour en faire le tour à partir de Sainte-Flavie, il faut rouler, en voiture ou, pour les plus braves, en vélo, 900 km sur la route verte (#132), en bordure de mer, dont une partie du trajet est située en montagne. Les paysages sont époustouflants. Notre balade de près de 80 kilomètres débute à Sainte-Luce-sur-mer, située aux portes du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, et se termine à Matane, avec un arrêt dans l’un des plus beaux villages du Québec Métis-sur-mer.

Sainte-Luce-sur-mer
La Promenade de l'Anse-aux-Coques, Saint-Luce-sur-mer
Un village de rêve lové en bord de mer de 3 000 habitants où il fait bon flâner sur la très belle Promenade de l’Anse-aux-Coques et sur sa plage hyponyme. Les maisons aux couleurs vives et chaudes sises sur la Promenade sont magnifiques. Si vous êtes dans la région en août, l'activité culturelle Les Sculpturales a lieu entre le 15 et la fin du mois d’août sur la Promenade de l’Anse-aux-Coques et est très intéressante. Il importe de noter ici que les sculptures sont laissées sur place en permanence après leur réalisation. Au bout de la Promenade, on peut y visiter l'église de style néoclassique datant de 1838-40 et classée monument historique par le gouvernement du Québec. L'architecture, l'ornementation intérieure dorée et les vitraux sont dignes de mention. Sainte-Luce offre quelques bonnes adresses pour casser la croûte ou pour se désaltérer dont le Café bar terrasse Au Bord de l’O. Pour les amateurs de vélo, la piste cyclable de la route verte (route des navigateurs ou route 132) traverse le village. La beauté particulière de ce village et son emplacement naturel en forme de croissant, près de la mer, sont des atouts indéniables pour lui permettre d’adhérer éventuellement au classement des plus beaux villages du Québec.

Sainte-Flavie
Hydromellerie du Vieux Moulin en fête, Sainte-Flavie

Le Grand Rassemblement, Saint-Flavie
Sainte-Flavie, village de 900 âmes, est la porte d’entrée de la Gaspésie. On y présente la série de spectacles estivaux (chansons et humour) Les Jeudis Soir Ô Quai, durant les mois de juillet et août. Une visite-dégustation s’impose à l’Hydromellerie Vieux Moulin et notamment pour ses miels délicieux et ses hydromels aux fruits, celui aux bleuets est irrésistible. Cette hydromellerie commémore les fêtes de la Nouvelle-France au congé de la Fête du travail en début septembre.





Aussi, le Parc de la Rivière Métis vaut le détour pour les amateurs de plein-air. Les amateurs d’art pourront visiter le Centre d’art et la galerie Marcel Gagnon. Il faut prendre le temps de déambuler parmi son œuvre extérieure impressionnante "Le Grand Rassemblement" pour bien apprécier cette suite de statues qui semblent marcher vers (et dans) la mer! Une bonne bouffée d'air frais!







Métis-sur-Mer
Ce village de 600 villageois fait partie du réseau des plus beaux villages du Québec. On le nommait à l’époque Petit-Métis ou Metis Beach! Outre le réputé Jardin de Métis situé tout près et le Phare de la Pointe-Mitis, ce beau village regroupe un ensemble de belles maisons cossues bâties vers la fin du 19ième siècle par des anglophones d’origine écossaise dans le secteur Les Boules (dénomination référant à des rochers en bord de mer visibles à marée basse et qui ont été polis par les vagues). Ces maisons huppées sont généralement ceinturées par de grandes et magnifiques haies de cèdres : le tout vaut le coup d’œil.

Le rocher à marée basse vu de l'Auberge du Grand Fleuve
Nous avons séjourné à L’Auberge du Grand Fleuve, secteur Les Boules. C’est un havre de paix situé en bordure de mer où l’on entend seulement le chant des oiseaux marins et le clapotis des vagues sur la berge. On y mange divinement : pétoncles, morue ou flétan pêché le jour même, si disponible, et magret de canard, le tout en admirant le coucher du soleil : fabuleux. La crêpe bretonne du petit-déjeuner du propriétaire Raynald Pay est exquise; Raynald est assisté de ses fils, Manuel à l'accueil et à la gestion de l'auberge et Théo aux fourneaux. Curiosité locale : si la ville de Percé peut être fière de son rocher Percé, Métis-sur-Mer peut l'être aussi de ses boules cachées! Juste en face de l’Auberge du Grand Fleuve, un amoncellement de rochers de la superficie presque d’un terrain de football, avec un monticule de près de 3 mètres, disparaît complètement à marée haute (submergé); les oiseaux marins viennent y manger en grand nombre à marée basse!

Matane
Centre touristique, Matane
Belle ville maritime de 14 000 citadins sise sur les rives de la rivière Matane, rivière à saumon, et du fleuve Saint-Laurent. «Vivre la Matanie », slogan publicitaire des intervenants touristiques de la région, permet de découvrir une région animée et chaleureuse. Le tout débute avec son centre touristique doté d’un phare et d’un centre d’observation interactif où une simulation d'une randonnée en motoneige et d'une descente en ski de fond dans les montagnes Chics-Chocs sont étonnantes. On poursuit les découvertes au Centre d’observation du saumon (sous l’eau) avec de vrais saumons en saison, la pêche au saumon sur la rivière Matane, le Poste de traite des fourrures et une randonnée en vélo avec pique-nique au Parc des îles. Matane s’autoproclame dans sa publicité la Destination Gourmande de la crevette nordique.


L'entrée des Jardins de Doris, Matane
L’agrotourisme y est bien développé avec notamment la très bonne brasserie artisanale La Fabrique au centre-ville. Il faut déguster ses excellentes bières Rivière Blanche, une blanche, Franklin, une blonde, Salamagone, une ambrée, Goupil, une rousse et enfin Stout, une noire. Le marché public estival est très couru ainsi que la boulangerie-épicerie Toujours Dimanche, les poissonneries (Matanaise, Phare Ouest et Bertrand Desbois), le fumoir Raoul Roux et enfin les restaurants de fruits de mer dont la table de l’hôtel Belle Plage et Le 21. Les Jardins de Doris sont à voir. Ne pas rater, à proximité, le fumoir M. Chassé à St-René de Matane, le vignoble et villa-maison d’hôte Carpinteri à St-Ulric de Matane ainsi que la Fromagerie du Littoral à Baie-des-Sables. La Réserve faunique de Matane est également un incontournable avec son Sentier International des Appalaches.

Le présent article aurait pu s’intituler « Balade aux portes du paradis » tant nous avons été charmés par cette belle région. À découvrir!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire